Vous êtes ici : Accueil > Sorties, séjours > La pollution par les déchets marins
Par : admin
Publié : 19 mars
Format PDF Enregistrer au format PDF

La pollution par les déchets marins


Dans le cadre du projet annuel sur la thématique de l’environnement, Agnese Diverres, cheffe du service Information du Cedre, le Centre de Documentation, de Recherche et d’Expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux, basé à Brest, est intervenue auprès des classes de CP / CE1 d’Hélène et Caroline.



Les enfants ont d’abord découvert les trois grands types de pollution qui menacent les océans et les eaux intérieures : les pollutions par hydrocarbures, celles par produits chimiques et celles par les déchets en général. Illustrant son propos par la récente pollution suite au naufrage du Grande America, Agnese Diverres a présenté différents types d’hydrocarbures et expliqué ce qu’est la viscosité. Elle a aussi présenté les techniques et principaux outils anti-pollution utilisés dans le cas de pollution par hydrocarbures (barrages flottants, produits dispersants, absorbants, chaluts, pompage,...).



Agnese Diverres présentant la duré de dégradation des déchet dans les océans
© Photo : Monique Léon Marzin


L’intervention s’est ensuite concentrée sur les déchets marins et les types de déchets trouvés sur le littoral Finistérien. A partir d’un jeu de reconnaissance, les enfants ont pu retrouver le nom des principaux déchets en terme de nombre collecté sur les côtes : Le plastique en tête avec les cotons tiges, bâtons de sucette, bouchons, pailles, ballons, biomédias, serre-packs ou les microbilles qui portent le joli nom de "larmes de sirène"... Le polystyrène et les mégots de cigarettes... Les enfants ont ainsi découvert le Fulmar Boréal, un oiseau qui la particularité de confondre les déchets avec sa nourriture et de ne rien régurgiter, témoin malheureux de la pollution des océans !



Le Fulmar Boreal


Ils ont ensuite rencontré au travers d’une vidéo, Camille Lacroix, chercheuse au Cedre, et sur le départ pour une mission du CNRS aux îles Eparses en avril prochain. Elle va étudier la typologie des déchets retrouvés et procéder à des comptages sur ces 5 îles désertes, donc sans pollution causée par l’homme. Son objectif est d’y évaluer la pollution plastique en caractérisant la pollution du littoral par les plastiques et en évaluant la présence de macrofaune (petits animaux de plus de 1 mm, tels que les vers et coquillages...) fixée sur les plastiques.



© Photo : Cedre

© Photo : Cedre


Les deux classes font parties des 6 chanceuses (1 nantaise, 3 brestoises et 2 landernéennes) qui pourront communiquer hebdomadairement avec la chercheuse par mail, lors de ses retours à Madagascar entre chaque étape. Les enfants pourront poser des questions et profiter des premiers constats en direct de la mission !


Très interressés, les enfants ont posé beaucoup de questions et attendent avec impatience les premiers échanges.



Exemple de collecte de déchets marins - Plage des Boucaniers, sept 2017 - © Photo : SeaMer


 


Plus d’infos : Portrait de Camille Lacroix - Ouest France



Camille Lacroix, chercheuse au Cedre - © Photo : Ouest France

 


 

Portfolio automatique :

Documents joints